Connexion
Loisirs et tourisme

Une région à découvrir | Deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO Neuchâtel, ville millénaire | Une offre culturelle et associative variée Un cadre idyllique pour les activités de plein air Un hiver aux multiples possibilités

 Une région à découvrir


Entre lac et montagnes, dans un environnement verdoyant, planté de vignes et de forêts, le canton de Neuchâtel offre une incroyable diversité de paysages à couper le souffle. La langue officielle du canton est le français, et son chef-lieu la ville de Neuchâtel. Celle-ci ne se trouve qu’à 20 km à vol d’oiseau de la France, et à 40 km de Berne, capitale fédérale de la Suisse.


Juchée à 1 000 mètres d’altitude, la ville de La Chaux-de-Fonds constitue avec sa voisine Le Locle l’un des berceaux de l’horlogerie.

 
La frontière avec la France est délimitée par le fleuve du Doubs, tandis que de l’autre côté, Neuchâtel a pour voisins les cantons francophones de Vaud et du Jura, ainsi que les cantons bilingues français-allemand de Berne et de Fribourg.

[top]

 

Deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO


Terre de culture et d’histoire, Neuchâtel ne compte pas moins de deux sites inscrits au patrimoine mondial de l’UNESCO.

 
Le premier, celui de La Chaux-de-Fonds et du Locle, a été reconnu pour la valeur universelle de son urbanisme. Témoins du développement industriel, les deux villes ont été façonnées par et pour l’horlogerie à partir du XIXe siècle. Etirant leurs rues en damier selon un système orthogonal, ces deux « ruches industrieuses » ont été modelées pour intégrer aussi bien les exigences manufacturières des horlogers que les préoccupations sociales et ergonomiques de l’époque.


Le second plonge sous les eaux du lac, puisqu’il consacre les sites palafittiques préhistoriques autour des Alpes. Ces pilotis de bois, vestiges archéologiques de villages lacustres remontant de 5 000 à 500 ans avant J.C, témoignent de l’évolution de l’homme entre le Néolithique et l’Âge de Bronze.

[top]

 

Neuchâtel, ville millénaire


Chef-lieu du canton, la ville de Neuchâtel a fêté ses 1 000 ans en 2011. Adossée à la montagne de Chaumont, elle s’étend le long du lac, flanquée de villages viticoles. Sa Collégiale construite au XIIe siècle, son Château et sa vieille ville en contrebas, sont autant de témoins de sa riche histoire. La ville compte de nombreuses bâtisses de maître, le plus souvent construites en pierre calcaire jaune – la pierre d’Hauterive –  emblématique de la région.

 
D’autres trésors architecturaux peuvent être admirés dans le canton, comme le Château de Valangin, le Château de Vaumarcus ou le village médiéval de Môtiers.

[top]

 

Une offre culturelle et associative variée


De nombreuses expositions, concerts, spectacles et festivals sont organisés dans le canton, qui dispose également d’une offre très riche en musées.

 
La convivialité est un maître-mot à Neuchâtel, et la vie locale est rythmée par des évènements incontournables, comme la fameuse fête des Vendanges qui réunit près de 200 000 personnes chaque année.

 

Télécharger l’agenda neuchâtelois :
http://www.neuchateltourisme.ch/fr/manifestations/manifestations-principales.html

http://www.neuchateltourisme.ch/fr/manifestations/agenda.html

[top]

 

Un cadre idyllique pour les activités de plein air


Véritable écrin vert où la nature règne en maître, Neuchâtel offre une formidable diversité de paysages qui sont autant de buts de visite. Les amateurs de randonnée ou de VTT seront séduits par le charme sauvage des Gorges de l’Areuse, des Crêtes du Jura, du Saut-du-Doubs, de la Voie Révolutionnaire ou du Sentier des Tourbières. Sans oublier le Creux-du-Van, ce « canyon » qui offre un panorama époustouflant au cœur d’une réserve naturelle recelant une faune et une flore alpine rares.


Les rives du lac invitent à la flânerie, à moins que l’on préfère y pratiquer la baignade ou des sports nautiques. Dans un cadre enchanteur entre lacs et montagne, les sentiers viticoles emmènent le promeneur à la découverte du riche terroir local.

 
Les passionnés de golf ne sont pas en reste, avec le Golf et Country Club de Neuchâtel.

[top]

 

Un hiver aux multiples possibilités

 

L’hiver neuchâtelois se prête particulièrement au ski de fond, notamment au Mont-Racine et à la Brévine – la « Sibérie de la Suisse ». Les amoureux de ski alpin pourront s’adonner à leur sport favori aux Bugnenets-Savagnières, à la Robella ou à la Vue-des-Alpes, qui disposent également de pistes de luge.

 
Drapée dans son grand manteau blanc, la région offre dans ses hauteurs de nombreux buts d’excursion en raquettes à neige. Et lorsque l’hiver est suffisamment rigoureux pour que le Lac des Taillières gèle, on peut y pratiquer le patin à glace.

 

Lien utile

www.neuchateltourisme.ch

[top]