Connexion
Recherche et produits

Des pôles de compétences au service des entreprises | De la recherche à l’industrialisation : des opportunités sur toute la chaîne de valeur | Centre Suisse d’Electronique et Microtechnique SA (CSEM) |  Institut de Microtechnique de l’Ecole polytechnique fédéral (IMT - EPFL) | Haute Ecole Arc |  Fondation Suisse pour la Recherche en Microtechnique (FSRM)NEODE | Soutiens et programmes de recherche | Alliance | Programme CTI de la Confédération | Fonds de recherche européen Horizon 2020 |

 

Des pôles de compétences au service des entreprises


Dans le canton de Neuchâtel, les entreprises peuvent compter sur des instituts de recherche appliquée et structures académiques de premier plan pour les soutenir dans leurs projets de développement technologique. La concentration de pôles de compétences permet de jouer la carte de l’interdisciplinarité entre recherche, innovation et application industrielle, et de favoriser ainsi le transfert de technologies. Grâce à ces partenariats transversaux, les entrepreneurs peuvent pallier un éventuel manque de ressources – en personnel, financières ou en termes de compétences – en s’appuyant sur des acteurs de proximité pour des développements trop complexes à réaliser en interne.

[top]

 

De la recherche à l’industrialisation : des opportunités sur toute la chaîne de valeur


Le service de l’économie du canton de Neuchâtel renseigne les entrepreneurs et les met en relation avec les partenaires les plus à même de contribuer à la réussite de leur projet. Les opportunités sont nombreuses, grâce à la vaste palette de services proposés : mandats de recherches, prototypage, production de bas volumes, consulting, mise à disposition d’infrastructures et de ressources – chercheurs, ingénieurs, spécialistes, coachs, etc.

[top]

 

En savoir plus :

 

Centre Suisse d’Electronique et Microtechnique SA (CSEM)

 
Avec pour mission essentielle le transfert de technologies, le CSEM exerce un rôle de premier plan dans l'innovation. Véritable plateforme technologique, le CSEM joue la carte de l’interdisciplinarité, alliant scientifiques et ingénieurs de haut vol à la mise à disposition de structures nécessaires au développement des produits de demain.
Du prototypage rapide à la production industrielle de faibles volumes, en passant par la création de start-up et spin-off, le CSEM propose toute une palette de services aux chercheurs et aux industriels confrontés à des problèmes ou soucieux d'innover. Le CSEM est particulièrement actif dans les domaines des micro- et nanotechnologies (MEMS, MOEMS), de l’ingénierie des systèmes et des surfaces, et des systèmes électroniques à ultra basse puissance.


http://www.csem.ch/site/card.asp?nav=2468&title=Technology

[top]

 

Institut de Microtechnique de l’Ecole polytechnique fédéral (IMT - EPFL)

 
Situé sur deux sites, Neuchâtel et Lausanne, l’Institut de Microtechnique de l’EPFL (IMT) accueille 23 laboratoires et compte près de 400 collaborateurs. De renommée mondiale, l’IMT propose des technologies de pointe, des mandats de recherche, des partenariats académiques, ainsi que diverses formes de collaborations avec l’industrie. Ses principaux domaines de compétences sont les circuits électroniques, les moteurs électriques, les MEMS pour des applications dans l’espace, les microsystèmes, la micro-vision et la 3D, les processus plasma pour le photovoltaïque, les capteurs et actionneurs en silicium.

 
A Neuchâtel, ces compétences sont développées pour des applications dans le domaine de la « green industrialisation ». Le site abrite notamment le très réputé laboratoire de photovoltaïque et couches minces électroniques dirigé par le Prof. Christophe Ballif. Le site de Lausanne aborde quant à lui d'autres domaines de spécialisations comme par exemple les technologies biomédicales.


http://sti.epfl.ch/page-1674-fr.html

[top]

 

Haute Ecole Arc

 
La Haute Ecole Arc participe au processus d’innovation du monde économique par ses activités de recherche appliquée et de développement (Ra&D), de prestations de services, ainsi que de transferts de connaissances et de technologies (TT).

 
Ses activités dans le domaine de l’ingénierie sont regroupées dans quatre instituts :


- Institut des Microtechniques Industrielles (IMI-Arc)
- Institut des Microtechnologies Appliquées (IMA-Arc)
- Institut d’Horlogerie et Création (IHC-Arc)
- Institut des Systèmes d’Information et de Communication (ISIC-Arc)

 

http://ingenierie.he-arc.ch/ing_rad/recherche-appliqu%C3%A9e-d%C3%A9veloppement

[top]

 

Fondation Suisse pour la Recherche en Microtechnique (FSRM)


Avec pour mission la promotion de la microtechnique et ses applications, la FSRM fournit des prestations dans le perfectionnement des ingénieurs et des instituts de recherche. Grâce à son réseau de relations très étendu, elle joue un rôle de premier plan dans la promotion de la place scientifique suisse. Elle abrite notamment le réseau suisse de micro et nanotechnologie – Swiss MNT Network et la plateforme de promotion intercantonale Micronarc.


www.fsrm.ch
http://www.swiss-mnt-network.ch
http://www.micronarc.ch

[top]

 

NEODE

 

Véritable incubateur d’entreprises, le parc scientifique et technologique NEODE vient compléter cette émulation de savoirs en hébergeant sur deux sites (Neuchâtel et La Chaux-de-fonds) des start-up et porteurs de projets innovants et en mettant à leur disposition un vaste réseau de spécialistes.

 
www.neode.ch

[top]

 

Soutiens et programmes de recherche


Selon les projets, le service de l’économie oriente également les entreprises vers d’autres organismes soutenant l’innovation par différentes mesures, de même que vers des programmes comme la CTI de la Confédération ou le fonds de recherche européen Eurosearch FP7.

[top]

 

Alliance


Le consortium de transfert de savoir et de technologies Alliance regroupe 6 000 chercheurs des hautes écoles et des hôpitaux universitaires partenaires en Suisse romande et au Tessin. Son but est de soutenir une dynamique de collaboration entre la recherche et le tissu économique, favorisant ainsi leur développement respectif grâce au transfert de technologies.

 
http://www.alliance-tt.ch/

[top]

 

Programme CTI de la Confédération

 
L’agence fédérale pour la promotion de l’innovation CTI aide à la réalisation de projets R&D se trouvant à la frontière entre haute école et entreprise. Son objectif est de permettre l’industrialisation de produits découlant des recherches menées auprès des grandes écoles ou d’instituts à but non lucratif. La priorité est donnée à la biotechnologie et aux sciences de la vie, aux nanotechnologies et à la micro-systématique, ainsi qu’aux technologies de l’information et de la communication. Un projet CTI prévoit la collaboration directe entre une entreprise et une équipe de recherche. En général, la CTI finance les salaires des chercheurs, tandis que le partenaire économique prend en charge au minimum 50% des coûts du projet.

 
http://www.kmu.admin.ch/themen/00175/00199/00207/index.html?lang=fr

http://www.ctistartup.ch/htm/home.htm

[top]

 

Fonds de recherche européen Horizon 2020

 
Les programmes Eurosearch de l’Union Européenne soutiennent la recherche et le développement technologique en Europe afin de répondre aux grands défis sociétaux de demain. Des collaborations étroites entre instituts de R&D, universités et industries sont établies à l’échelle internationale, favorisant le transfert de technologies et la création d’emplois.
http://www.euresearch.ch/

Concernant la participation de la Suisse au programme Horizon 2020 (2014-2020), des informations sont disponibles sur le site du Secrétariat d’Etat à la formation, à la recherche et à l'innovation ainsi que sur le site Euresearch. 

http://www.sbfi.admin.ch/index.html?lang=fr
https://www.euresearch.ch/en/european-programmes/horizon-2020/swiss-participation-in-horizon-2020/

[top]